mieux-etre.ch

Coup de foudre sans tonnerre

La question

L’autre soir, j’étais à un concert de rock. J’ai échangé un regard avec une jeune fille, juste à côté de moi. J’ai complètement flashé et, depuis, je ne pense qu’à elle. J’essaie de la retrouver et je me demande comment un tel coup de foudre est possible. N’est-ce pas le signe que c’est elle la femme de ma vie ?”

Le proverbe du sage Nô-Mi

L’amour ressemble aux roses d’un jardin : il y a celles qui éclatent soudain d’une beauté extraordinaire mais qui faneront avant le crépuscule et puis il y a celles qui fleurissent plus lentement et modestement mais qui passeront allègrement le cap de l’aube...

 

La réponse du psy

Le coup de foudre amoureux constitue un phénomène assez mystérieux. Cependant, si on prend la peine de l’analyser avec une bonne dose de bon-sens, on constatera qu’il se présente presque toujours sous de semblables auspices :
- La personne qui en est la “victime” a justement un grand besoin affectif qu’elle ne parvient pas à combler. Son esprit est donc particulièrement réceptif à toute étincelle qui suggère le début possible d’une relation : un regard, un geste, une parole...
- La personne dont on tombe éperdument amoureux est inconnue. Elle constitue un mystère, une terre vierge et inexplorée où tout est possible, où l’idéal ne souffre d’aucune entrave.
- Le contexte est par ailleurs assez “anonyme” : une gare, un train bondé, un bus, un spectacle. La densité de la foule semble encore concentrer cette décharge amoureuse et, paradoxalement, rend sa réalisation concrète difficile : faire connaissance dans de telles conditions n’est pas chose aisée. Là aussi domine une certaine part de mystère, un côté presqu’irréel.
- la “victime” du coup de foudre déploie des trésors d’imagination pour retrouver l’objet de sa soudaine passion : annonces dans les journaux, recherches sur le terrain, etc...
- Enfin, le coup de foudre, c’est un éclair sans tonnerre, un orage sans nuages, un reflet sans image et une histoire sans lendemain. Feu de paille, l’idéal se consume et laisse place à la réalité qui, malheureusement, est beaucoup plus terne et moins lumineuse que ne laissait le supposer cet éclat superbe ! En d’autres termes, je ne crois pas du tout à un “signe” qui vous indique par magie la femme de votre vie. Simplement vous étiez particulièrement réceptif à ce moment-là et vous avez projeté sur cette jeune fille tous vos idéaux de romantique en quête de son égérie. Si vous avez la chance de la retrouver, vous construirez peut-être une vraie relation qui se fonde sur une attirance réciproque. Et, si ce “flash” reste dans le domaine du rêve, n’oubliez pas le proverbe du Sage Nô-Mi :