mieux-etre.ch

Un carrosse en citrouille

La question

J’ai connu voici 3 mois un homme formidable, ceux que l’on décrit dans les romans de gare. Naturellement, j’ai tout laissé tomber (travail, famille, amis) pour le suivre dans ses voyages aux quatre coins du monde. Mais du jour au lendemain, mon rêve s’est effondré : il est criblé de dettes, il a plusieurs maîtresses et, le comble, une épouse légitime et des enfants... Comment ai-je pu être si bête au point de tout abandonner pour cet homme que je connaissais à peine ?

Le proverbe du sage Nô-Mi

Avant de t’envoler sur un nuage, prends une corde et attache-toi au chêne vigoureux de ton jardin...

 

La réponse du psy

Le sage Nô-Mi avait coutume de dire : “Avant de t’envoler sur un nuage, prends une corde et attache-toi au chêne vigoureux de ton jardin...”. Dans notre vie souvent dominée la grisaille, nous avons tous secrètement envie de rencontrer la belle au bois dormant ou le prince charmant. Lorsque l’occasion semble se présenter, tout le monde réagit de la même façon en plongeant tête baissée dans cette idylle digne des plus beaux contes de fées. Ne vous blâmez donc pas d’avoir cru à cette image parfaite de baroudeur au coeur tendre qui vous proposait de traverser la vie sur une flèche tirée par un arc-en-ciel. Cependant, une prochaine fois (car ces mirages ne sont pas rares...), suivez l’adage du sage Nô-Mi et assurez solidement vos arrières : ne donnez votre congé sous aucun prétexte et attendez une année au minimum pour prendre une décision quant à la tournure que vous souhaitez donner à votre destin. Laissez le temps travailler pour vous et mettre à l’épreuve la véracité et la constance de votre nouvel amour. Evitez de vous laisser porter par le charme des mots et des apparences et ne craignez pas de découvrir la vérité : votre récente mésaventure s’est heureusement terminée au bout de trois mois déjà. Que serait-il advenu si vous n’aviez découvert le pot-au-roses que plus tard, au moment où le retour en arrière eût été impossible ? Apprenez donc, grâce à cette expérience douloureuse, à vous méfier des trop beaux carrosses. Après minuit, la plupart du temps, ils redeviennent de simples citrouilles...