mieux-etre.ch

Travail et foyer

La question

Nous avons trois enfants qui ne vont pas encore à l’école. Depuis leur naissance, j’exerce à temps complet le métier de femme à la maison. Mais ce rôle me pèse de plus en plus car j’ai envie de reprendre mon travail et je me sens un peu prisonnière de mon foyer. Comment faire pour m’en sortir ?

 

La réponse du psy

Vous avez parfaitement raison de vouloir concilier votre rôle de femme au foyer avec le métier que vous avez appris. Il est en effet très important, pour votre équilibre personnel, que vous puissiez vous réaliser personnellement, à l’extérieur du cadre restreint de la famille. Il s’agit simplement de trouver un arrangement pour la garde des enfants, lorsque vous n’êtes pas à la maison. En fonction de vos moyens financiers, de la place dont vous disposez chez vous et de vos horaires, plusieurs solutions sont envisageables : la maman de jour (vous amenez vos enfants chez elle et venez les rechercher en sortant du travail), la garderie (qui offre à votre enfant l’occaion de rencontrer de très nombreux petits copains), la jeune fille au pair (qui, en général, vient de Suisse-Allemande et profite d’un séjour linguistique d’une année pour parfaire ses connaissances en français, tout en vous donnant un énorme coup de main tant pour le ménage que pour la garde des enfants), la “grand-mère” de jour (une personne à la retraite vient passer quelques heures par jour chez vous pour s’occuper de vos enfants), le “troc-temps” (un arrangement entre voisines qui se rendent mutuellement service), et, enfin, le partage éventuel du temps de travail et de garde avec votre mari (ce qui est souvent le cas chez les jeunes couples, où l’homme renonce à son plein-temps pour se consacrer davantage à ses enfants). Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients et il n’est pas dit que vous trouviez forcément la bonne du premier coup. Discutez-en avec votre époux et avec votre famille et ménagez une temps “d’essai” qui vous évitera de vous décider trop rapidement.