mieux-etre.ch

De 7 à 77 ans?

La question

Ma question est simple : je suis âgé de 70 ans, j'aime lire, écrire et apprendre. Selon mon fils, plus on vieillit, moins on a de chance de retenir ce qui est appris. Cette aptitude diminue-t-elle vraiment à mesure que nous vieillissons ?

Le proverbe du sage Nô-Mi

Il ne suffit pas d’avoir la jeunesse pour parcourir une longue route, encore faut-il avoir l’âge pour savoir où passer...

 

La réponse du psy

Il est certes connu que notre esprit perd de sa "mobilité" avec les années. L'assimilation de techniques nouvelles et complexes nécessitent de la part d'une personne d'un certain âge davantage de concentration et, surtout, de temps. Par ailleurs, il ne faut pas négliger que le train de vie, le stress, etc..., contribuent fortement à "user" notre corps, et donc également notre cerveau.
Cependant des recherches très approfondies ont pu mettre en évidence que les effets de l'âge et l'usure du temps pouvaient être pratiquement compensés intégralement par ce qu'il convient d'appeler la "gymnastique cérébrale". Il ne s'agit pas là d'exercices particuliers mais plutôt d'une incitation à utiliser le plus possible ses facultés mentales pour les entretenir et éviter qu'elles ne "s'endorment". A ce titre, on pourrait presque dire que la "curiosité" est le meilleur remède contre la sclérose de l’esprit. Les personnes âgées n'apprennent pas moins bien mais souvent il leur en manque l'occasion ou plus simplement l'envie, voire le courage. Pourtant, on a pu constater que la qualité et la rapidité d'un apprentissage dépendaient davantage de la motivation qu'on y mettait que de l'âge ou du prétendu "don pour...". Il n'y a pas d'âge pour apprendre et pour créer. Si nous observons autour de nous, dans la culture ou dans la science, nous remarquerons sans peine que les progrès les plus spectaculaires et les oeuvres les plus impressionnantes sont la plupart du temps dues au talent et à la ténacité de personnes qui ont déjà un bon bout de vie derrière elles !
L'expérience remplace bien souvent l'apport de technologies nouvelles et il n'y a pas d'âge de la retraite pour l'esprit humain.