mieux-etre.ch

Agir contre l'inaction

La question

J’ai reçu mon congé pour la fin du mois et je crains tellement de ne plus retrouver un travail qui me convienne que j’en perds les pédales ! Je n’ai plus envie de rien et la seule idée de bouger me fatigue ! Que pourrais-je faire ?

Le proverbe du sage Nô-Mi

Ce n’est pas en abandonnant le jeu que tu gagneras la partie...

 

La réponse du psy

Le chômage constitue une épreuve particulièrement douloureuse dans notre société où une grande partie de notre vie est “occupée” en permanence par le travail. Le fait d’être impuissant à contrôler la situation et de se voir refuser des postes intéressants peut nous faire perdre confiance en nous, en nos qualités, en nos potentialités et conduire à des problèmes psychosomatiques ou dépressifs. Votre réaction de repli constitue un moyen de vous protéger contre cette “agression” de la vie. Pourtant, la seule façon d’affronter le problème, c’est de rester actif, à tout prix. En premier lieu, définissez des horaires précis et mettez de l’ordre dans vos journées. Considérez votre recherche d’un nouvel emploi comme une activité à part entière qui réclame autant d’heures de labeur, de concentration et d’énergie qu’un travail à plein temps. Préparez vos candidatures comme un horloger répare une montre délicate, entraînez-vous aux entretiens d’embauche comme un acteur qui joue du Shakespeare et déployez autant d’imgination qu’un auteur de romans policiers... Par ailleurs, chassez impéraivement les “idées noires” et efforcez-vous de vivre “au jour le jour” en retenant chaque fois les éléments positifs, ceux qui vous permettent de faire un pas en avant.