mieux-etre.ch

Bénévolat

La question

Dans un monde qui privilégie trop souvent les contacts superficiels, le stress du rendement ou les plans de carrière, valorise les jeunes battants dynamiques à la vie trépidante et escamote laborieusement tout ce qui pourrait perturber cette vision idyllique, mer d’huile masquant des vagues de tristesse, de nombreuses personnes se sentent appelées à donner un sens différent à leur propre existence en redécouvrant le mot “entraide”.

 

La réponse du psy

Cette envie d’apporter des moments de bonheur aux plus défavorisés constitue le prolongement concret d’un constat que les difficultés politiques et économiques de cette fin de siècle mettent en exergue: comment allons-nous gérer des situations de crise de plus en plus nombreuses et aiguës si nous n’y sommes pas préparés et qu’à la moindre évocation de marginalité, de souffrance, d’isolement et de mort nous blêmissons de peur?

- Les questions que suscitent ces contacts d’un type différent et souvent nouveau aident à replacer nos propres valeurs dans un contexte beaucoup plus réaliste et bien moins aseptisé que celui dans lequel nous baignons par la force de nos habitudes citadines: le “cocooning” manque de défis et l’on souhaite apporter à notre “mission” sur terre une dimension plus humaine et plus riche en expériences gratifiantes avec ceux et celles qui ont le plus besoin de notre soutien et de notre amitié.

- Aux réflexions qui leur font remarquer qu’un grain de sel dans un mets sans saveur ne saurait le rendre moins fade, ces personnes qui offrent leur temps et leur énergie sans compter et sans salaire répondent par le bon-sens: c’est à force de cumuler les actions ponctuelles et locales, sans se substituer aux institutions officielles mais en complément de celles-ci, qu’on finit par faire bouger les choses. L’objectif n’est pas de sauver le monde en jetant des gouttes de charité dans un océan de misère mais de retrouver les valeurs d’une vie plus communautaire, plus solidaire où la communication cesse de n’être qu’un vague concept à la mode mais devient une réalité tangible et quotidienne...