mieux-etre.ch

Besoin de s'affirmer

La question

Je suis jeune, pas trop mal dans ma peau et je pense être de compagnie agréable. Pourtant, en société, je joue toujours le rôle de “potiche”. Je n'ose pas prendre la parole et je reste dans mon coin, sans oser faire le premier pas. Que pouvez-vous me conseiller ?

Le proverbe du sage Nô-Mi

Il n'est pire solitude que celle d'un être qui ne parvient pas à reconnaître sa propre valeur...

 

La réponse du psy

Dans l'affirmation de soi, deux premices sont à même de définir ce que l'on pourrait appeler une affirmation de soi positive et fructueuse :
- Défendre ses droits, sans renier ceux des autres ou empiéter sur leur territoire,
- Entretenir autant que possible un rapport de confiance avec son interlocuteur.
La question est alors la suivante : commet défendre ses “droits” ?
Trois points paraissent essentiels :
D'une part, il s'agit de se fixer des objectifs. D'autre part, on analysera les moyens de les réaliser. Et enfin on tentera d'appliquer ce “plan”. Bien sûr la théorie est facile, la pratique l'est moins et exige beaucoup d'entraînement. Prenons comme exemple la situation que vous nous décrivez : en société, vous avez de la peine à vous affirmer, à faire valoir que vous existez...
Votre objectif pourrait être, dans un premier temps, d'éviter à tout prix la fuite dans le silence et de surmonter sa crainte d'émettre elle aussi vos opinions. Les moyens sont nombreux mais l'un d'eux est particulièrement important : on ne saurait être à l'aise avec des personnes que l'on ne connaît pas bien et dont le comportement nous intimide fortement. Pour commencer, je vous conseille donc de vous entraîner en compagnie de quelques amis dont vous avez la confiance et qui bénéficient de votre estime.
Quand on s'affirme, on n'a pas peur de prendre position, et l’on est conscient que l'on existe et que personne n'a le droit de contester ce fait.
Bien sûr, il y a des nuances à apporter à notre propos : face à son patron on existe, certes, mais différemment qu'avec ses amis ou de bonnes connaissances. Mais il ne faut jamais perdre de vue que l'on est unique et que c'est là l'une de nos plus grandes qualités !