mieux-etre.ch

Débauche de cadeaux

La question

Cette année encore mes neveux ont reçu des dizaines de cadeaux plus sophistiqués les uns que les autres mais après la joie de la première découverte, ils les ont vite mis de côté. Pourquoi se sent-on obligé de les submerger pareillement de gadgets à la mode?

Le proverbe du sage Nô-Mi

Ce n’est pas ta plus belle rose qui va conquérir le coeur d’autrui mais celle à laquelle tu auras apporté le plus grand soin...

 

La réponse du psy

Plus d’un adulte se posera sans doute cette même question, face au nombre impressionnant de cadeaux entassés sous l’arbre de Noël: chaque année voit son lot de nouveautés incontournables et que ce soient des robots articulés, des véhicules télécommandés ou des gadgets en plastique, ils ne sont pas conçus pour durer et pour rivaliser avec les “classiques” mais pour émerveiller l’espace de quelques jours les petits et les grands pour lesquels Noël est souvent devenu synonyme de présents à profusion. Lorsque l’on désire faire plaisir à un enfant il n’est pas nécessaire de se forcer à suivre le mouvement général et à apporter le carton le plus volumineux avec un contenu aussi clinquant qu’inutile. Ce que l’on donne doit, en règle générale, remporter notre adhésion, nous procurer un certain plaisir. Les enfants aiment partager avec les adultes et rien ne leur donne plus de joie que de pouvoir s’amuser avec celui ou celle qui lui a donné telle ou telle chose. C’est vrai que toutes les inventions du moment ne sont pas destinées à durer longtemps. Mais même si le jouet que vous avez offert finit prématurément sa carrière au fond d’un galetas, il aura pleinement rempli son objectif s’il a fait rêver l’enfant et lui a permis de découvrir quelque chose de nouveau. Ainsi, le circuit automobile d’il y a trois ans que l’on croyait définitivement relégué au rang des souvenirs éphémères peut soudain réapparaître et se “rentabiliser” au-delà de toute espérance. Je vous conseille donc de ne pas voir dans la quantité de cadeaux une source de gaspillage mais plutôt une possibilité pour l’enfant de s’enrichir par la diversité au cours de l’année, à condition que votre présent ait rempli sa première mission, celle de vous plaire à vous d’abord!